Armaël Guéneau

Avec mon frère (à droite) circa 2007